Championnat de France Triathlon S à Pontivy

8h, samedi matin, ptit dej, smartphone (pas bien), météo du week-end.

Il faut dire qu’il y a déjà longtemps, je me suis inscrit sur le Cross Triathlon d’Arromanches Dimanche 5 juin, épreuve que j’adore même si je fais très peu de VTT, mais l’ambiance cérémonie du débarquement avec remise des médailles par les vétérans américains, ça donne le frisson, c’est génial !

Et puis rumeur sur l’annulation d’Arromanches, je me suis inscrit à Pontivy le 4 juin, la veille (et à St Pair le 6!!). Même si un temps, j’ai pensé faire les 3 en 3 jours, c’est difficilement envisageable, ne serait-ce que d’un point de vue logistique, à moins de ne pas dormir la nuit.

Donc, la météo prévoit du beau temps à Pontivy ce samedi et de la flotte et des orages à Arromanches dimanche. Je décide donc de contrarier mes plans initiaux (je comptais zapper Pontivy et aller à Arromanches) et en 1h, je prépare le matos (entre autre enlever les prolongateurs sur le vélo, interdit à Pontivy, course avec Drafting) et ma gamelle pour manger sur place.

Après 2h30 de route me voilà à Pontivy vers 13h, le centre est complètement fermé à la circulation pour les triathlon, je cherche une place pas trop loin du parc.

Il y a de l’ambiance, grosse orga, bon on est sur les championnats de France, c’est un peu normal, mais y a des kilomètres de  tapis au sol, flammes FFTRI partout, podium énorme, retransmission en direct sur Youtube.. et des Véhicules stickés avec des Clubs de la France entière garés dans tous les coins de rue, c’est sympa..

Départ dans le Blavet à 15h15 et à 15h les arbitres nous appellent un par un . Les premiers (favoris) plongent depuis le quai dans le Blavet comme sur les épreuves à la télé. Nous devons rejoindre un rideau d’eau qui démarque la ligne de départ. J’ai une pensé pour les entraînements de plongeon à la piscine, surtout qu’avec la combi je vais pas avoir mal au bide après un « plat » mais je fais mon p’tit slip en prenant l’échelle, on sais jamais..

Coup de pistolet et la bataille commence, ça part vite (enfin pas moi), et assez rapidement je prends un coup dans la lunette gauche qui se remplit d’eau. Pour 750m, je décide de continuer jusqu’à la sortie plutôt que de perdre du temps à remettre mes lunettes. J’espère simplement ne pas perdre ma lentille de contact sinon la suite va être délicate..

Sortie en 15minutes, loin derrière les premiers, qui nagent encore bien pour des vétérans, et qui peuvent rouler en peloton..

Je découvre le circuit vélo à faire 4 fois, avec 2 belles bosses qui usent mais je suis bien et je rattrape du monde, je roule seul. Circuit complètement fermé, avec des motos pour nous ouvrir la route, c’est du luxe ! Dépose du vélo pour la CAP, il fait assez chaud.

1er kil en 4’08 , moi qui suis un Diesel qui a besoin de partir lentement pour chauffer le moteur, ça va pas trop mal. 2E Kil, penalty box, j’ai encore assez de lucidité pour reconnaître mon numéro de dossard affiché sur le tableau, je fais demi-tour et vais voir les arbitres qui me confirme qu’il faut passer par la case prison. Je demande la raison de cette pénalité à l’arbitre mais on me dit qu’il faudra demander à l’arrivée (en fait j’ai laissé mon casque au sol au lieu de le mettre dans la caisse des affaires perso). Pas grave je redouble les masters que je venais de doubler.

Arrivée en 1h14, après une ligne droite sous les applaudissements du public venus nombreux, grosse ambiance..

Bilan : Natation, T1 et T2  (1er triathlon de la saison et les automatismes ne sont pas encore au point): peux mieux faire – vélo et CAP à mon niveau.

Bon le titre de champion de France, faut vraiment le mériter, étant donné le niveau de ces masters qui sont affûtes et motivés comme des juniors, on sent qu’ils ne sont pas venus la pour enfiler des chaussettes à un mille-patte. Beaucoup d’anciens champions ayant évolué en D1/D2. Et aussi des pionniers comme Georges Belaubre (Papa de Fred), encore présent à 79 ans, chapeau bas !

En repartant je croise Cédric Gosse, président de la Fédération Française de Triathlon. Je fais un petit Selfie avec lui en lui parlant de  « Coutances Triathlon ». Un club dont il n’a probablement jamais en tendu parlé auparavant…maintenant c’est fait !

Yann

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.