Duathlon de St Pierre : David, Olivier et Véro en relais

Chaud chaud !

Olivier en redacteur en chef :

C’est dur tu verras, qu’ils disaient….

Avec David nous nous rendons au duathlon de St Pierre de Semilly, pour en avoir parlé auparavant les avis étaient unanimes, c’est dur tu verras…
Arrivé sur place grosse chaleur pour nous accueillir et du vent, on retrouve notre collègue Véro qui elle a choisit de le faire en équipe avec Isabelle (du club de triathlon de St Lô).
Un tour du circuit vélo en guise de reconnaissance et échauffement, j’écoute attentivement les conseils de David qui connait bien l’épreuve, puis on pose les vélo et on part faire la petite boucle à pieds pour finir l’échauffement….
Prêt pour le départ avec toujours en tête cette phrase tant entendue: c’est dur tu verras…
Départ prudent je garde David en point de mire mais reste prudent et le laisse partir à la fin du 2è tour. On est encouragé par Isabelle la co-équipière de Véro à chaque passage dans le bourg. Véro nous suit de près.
La 1ère course à pied se passe bien pour nous 2. David à l’avant et moi au milieu du peloton (16è pour ma part à l’arrivée de la course à pied d’après une dame qui comptait).
Enchaînement rapide, on saute sur nos vélos puis enfile nos chaussures, David s’accroche dans les premières places des individuels. Moi je m’efforce de ne pas trop perdre de place mais je vois passer quelques cyclistes que je suis incapable de suivre. Le circuit qui me paraissait à l’échauffement plutôt roulant, me semble soudain beaucoup plus dur, je me demande même si mes patins ne frottent pas sur la jante tant j’ai l’impression de ne pas avancer. Vérification faite c’est juste les jambes qui manquent de puissance et le vent de face qui nous freine bien…Véro nous encourage à chaque tour en attendant d’encourager sa co-équipière cycliste pour l’occasion. Je continue à donner presque tout car la 2è course à pied est dure m’a t-on dit…
Je pose le vélo après David, Véro m’encourage et me dit qu’il n’est pas très loin… j’enfile les chaussures et fonce courir avec l’espoir de l’apercevoir et d’essayer de le rejoindre (c’est beau les rêves…) Mais à défaut de crampes cette fois j’ai juste des jambes qui semblent vidées de leurs énergies. Je court bien en descente dans les bois puis le long de l’étang mais je monte vers le parc vélo à grand peine, puis retour dans le champs où je retrouve une foulée « correcte » et ceci à chaque tour… Les premiers individuels arrivent alors qu’il me reste encore 3km à faire. L’objectif n’est plus de rattraper David mais de finir en 1h 50 temps que je m’était fixé. Malgré les encouragement d’Isabelle, je me bât pour essayer de revenir sur ceux de devant à grand peine et je me fait passer par un St Lois, à qui je m’accroche pour retrouver David sur la ligne qu’il vient de franchir à peine 2 minutes plus vite, victime de crampes à 200m de la ligne d’arrivée. Je retrouve Isabelle pour encourager Véro pour ces 2 derniers tours à pied elle n’a pas la tête des grands jours, elle s’accroche aussi, elles se battent pour la 1ère place en équipe féminine, finalement la chaleur aura été la plus forte et elles finissent sur les talons des 1ères pas mal pour une première…
David finit 10ème en 1h49 et 3è vétéran et moi 13ème en 1h50 et 5è vétéran et Véro et isabelle finissent secondes équipe féminine…
Du coup faut bien avouer St Pierre de Semilly c’est un brin dur….Mais hâte d’y retourner quand même!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.