Le triathlon de Carentan sous le soleil

Aujourd’hui avait lieu la seconde édition du triathlon de Carentan. C’est sous un soleil et une chaleur inhabituelle pour cet été que de nombreux Coutançais se sont rendus sur place.
La matinée était consacrée aux jeunes et nous pouvons féliciter Annabelle pour sa première place sur le format “Jeune” dans la catégorie Pupille. (200m natation – 4000m vélo – 1500m course à pied). Bravo Annabelle et a son coach de papa qui peut être fier !

La journée se poursuivit avec les formats XS et S.

Honneur aux dames sur le format S individuel, où les oranges et bleues ont fait impression :
– Christelle Larsonneur en 1h32, dans sa catégorie se place sur le podium à la seconde marche !
– Lucie Domont en 1h44, 14ème de sa catégorie
Chez les Hommes :
Christophe Letouzé en 1h17 se place en 10e position de sa catégorie (14e au scratch)
Yann Herveic en 1h19 se place à la 6ème place de sa catégorie (24e au scratch)
Max Hervieu en 1h20 à la 11ème place de sa catégorie (34e au scratch)
David Chauvière en 1h23 à la 20ème place de sa catégorie (55e au scratch)
Julien Michel en 1h41 à la 57ème place. (167e au scratch)

Sur l’epreuve XS, 2 engagés chez les Hommes (deux Olivier) :
NICOLLE Olivier en 49mns, 9e de sa catégorie (23e au scratch)
CHERON Olivier en 56mns et 12ème de sa catégorie (53e au scratch)

Et pour terminer cette journée, voici le compte rendu d’Olivier, toujours très inspiré pour nous faire vivre son triathlon.

Entre Bon Samaritain et athlète moyen j’ai choisi!
Participant à mon seul triathlon de l’année, sans aucun entraînement à pied et en vélo depuis le début du Covid, j’ai choisi de participer au Triathlon XS de Carentan en préparation au relais XS de Cherbourg (annulé).
Arrivé assez tôt, j’assistais à la belle course d’ Annabelle HERVEIC conclue par la victoire.
Rapidement, mon épreuve se présente, je rentre sur le parc avec un peu d’appréhension, vu mon absence d’entraînement. Rapidement je retrouve mon collègue Olivier CHERON qui lui avait l’avantage de connaître l’épreuve. Nous échangeons sur la qualité de l’eau à l’aspect peu alléchant.  Le soleil qui était resté discret jusque là tape fort, je garde la combi grande ouverte pour ne pas la transformer en étuve.
Nous partons en cortège quelque temps, après les féminines qui démarrent 3 min avant nous. Avant de se jeter à l’eau, mon collègue Olivier et un autre concurrent à côté de moi , voient leurs bonnets  se déchirer en 2.Ayant fait le choix de me “jeter” à l’eau dans les derniers, je suis rassuré par sa salinité qui va m’aider à flotter un peu, je contourne les concurrents pour me placer en 2ème épaisseur, j’ai beau m’être entraîné, je reste un nageur très moyen. Le départ est donné, je pars à fond (tout est relatif), et voit rapidement un groupe s’échapper devant moi, quelques concurrents essaient de me chatouiller les pieds mais je ne suis pas joueur, et répond par de grands coups de jambes qui à défaut d’être utiles, les éloignent. Mon sens de l’orientation ne s’est pas amélioré et je me retrouve à gauche de la bouée à prendre à main gauche… Une fois la direction retrouvée je nage bien (pour moi…) je double même une  brasseuse au 2/3 de l’épreuve et sors moins épuisé que d’habitude, et pas si mal classé visiblement vu le nombre de vélos présent dans le parc, je vois avec amusement que le vélo vintage de mon collègue est encore là.La partie cycliste  se présente et avec lui le grand saut dans l’inconnu… (je n’étais juste monté sur mon vélo que la veille vérifier que tout fonctionne et faire au moins 200m). Je trouve le bon rythme et remonte doucement les concurrentes et quelques concurrents. au bout d’un moment je réalise, en voulant mettre le petit plateau, que je suis déjà sur le petit plateau, mais depuis combien de temps? Mon vélo choisit visiblement seul les vitesses que je vais utiliser…je remet le grand plateau et fini correctement ma partie cycliste jusqu’à voir l’arrivée que j’aperçois soudainement, et essaye en urgence d’enlever mes pieds des chaussures, finalement je perds une chaussure sur la chaussée, en sautant du vélo, je rejoins le parc une fois ma chaussure récupérée, et m’apprête à essayer de courir  les 2 ou 3 km pédestres (je n’ai pas regardé en m’engageant pour être franc) Je pars prudemment n’ayant pas couru plus de 5 min depuis plu d’un an, heureusement les féminines sont toutes les 100m et je remonte doucement les concurrentes une à une.  Je suis surpris qu’aucun homme ne me passe…Je croise un jeune de Caen arrêté sur le côté épuisé, la chaleur semble avoir fait des dégâts,  je ne dois pas être trop mal au niveau du rythme finalement pour quelqu’un qui ne fait que de la marche athlétique depuis 1 an. Au demi tour je me rends compte que la tête de course n’est pas si loin même si je n’ai pas leur niveau. Je dois être aux alentours de la 10è place. Ce qui est pas mal pour quelqu’un sans autre entraînement que la nage quand la mer est là.
Soudain devant moi une jeune athlète s’arrête et titube elle ne semble vraiment pas bien, avec une autre athlète nous la prenons en charge et la mettons à l’ombre sous les boxs de l’hippodrome j’encourage la féminine à continuer sa course, elle semble bien classée et reste auprès de la jeune athlète qui peine à retrouver son souffle et grelotte, elle semble avoir eu un gros coup de chaud, nous patientons un moment jusqu’à l’arrivée d’un bénévole de l’organisation, qui la prend en charge avec l’aide des sauveteurs qui sont en chemin. Je repars le plus vite possible pour finir honnêtement mon triathlon 2021.
J’ai la chance de passer la ligne d’arrivée avec mon fils qui est super fier (j’aurais gagné il n’aurait pas été plus fier, alors pourquoi aller plus vite? LOL) finalement 23è pour un concurrent sans entraînement ce n’est pas si mal, mais je retiendrais de ce triathlon  la jeune athlète que j’ai aidé et le passage de la ligne d’arrivée avec mon fils comme quoi dans le triathlon il n’y a pas que la performance qui compte…
Olivier

L’ensemble des résultats est disponible ici

Bravo aux organisateurs pour cette très belle journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.