Le triathlon de Carentan

Christophe, Kevin (son frère) et Marie Pierre, se sont rendus à Carentan pour disputer l’épreuve en relais. Marie Pierre nous livre son compte-rendu :

Notre triathlon de Carentan

Voilà un compte-rendu comment dire…pas facile.

Tout d’abord, commençons par la fin parce que je n’aime pas les habitudes. Pourquoi 4 équipes sur un podium de 3 ? Cherchez les intrus…c’est nous. Enfin pas si intrus que ça. Voilà pourquoi :

Christophe, à vélo VTT, son frère Kévin à bord d’un kayak et moi chaussée dans mes baskets.

6 km de kayak, Kévin assure, avec un bon tempo de la rame, il termine 8e sur 49 équipes et nous met la pression. Moi qui étais venue sans stress… Christophe est au taquet, transmission impeccable, le voilà parti pour 4 tours, les pieds bien calés (enfin un peu trop !). Beaucoup de boue sur le terrain mais il ne tombe pas, il lâche rien enfin presque. Le voilà par terre dans un virage sur trottoir. Vous savez, les cale-pieds des années cinquante quand on a l’habitude des automatiques, c’est pas le pied. Lol. Pourtant il s’était entraîné qq jours avant (bon, il était aussi tombé au bout de qq minutes). Mais rien n’arrête un triathlète. 8e à l’avant-dernier tour et 10e au dernier tour. Voilà les 15,1 kms clos en 48 minutes. Il faudra lui offrir une nouvelle trifonction !

Bonne transition, je pars sur un terrain facile où alternent chemin de terre couvert de feuilles ou d’herbes et chemin de gravillons. Un D+ de 0. Faut dire qu’on tourne autour du port (3 boucles). Je ne suis pas une spécialiste en vitesse, les coéquipiers étaient avertis. Je termine dans le temps que j’avais annoncé au départ : les 10,7 km en 50 minutes. Soit du 5 min au km. Bon, j’ai aussi goûté l’herbe. Je me suis pris le pied dans une racine, une glissade magnifique. Mais rien n’arrête une triathlète. J’arrive 13e.

A l’arrivée, on nous annonce que nous sommes 3e et que nous devons revenir pour le podium.

Nous venons 3h après pour le podium. En effet, il y a beaucoup de courses sur la journée. Et là, et là, je vois les têtes défaites de Christophe et Kévin : « on a une mauvaise nouvelle, on est 4e. » Christophe ne va pas en dormir, « On serait 4e, ok, mais nous dire 3e et attendre et en fait on est 4e sans explicationRRRRRRRRRRRR. Nous retournons aux explications assez confuses, des problèmes informatiques… Christophe est dépité. Nous en parlons à l’équipe organisatrice. Rien à faire, on est 4e.

On assiste quand même au podium…Et oui, on monte sur la boîte. Les organisateurs reconnaissent leur erreur. On a une belle médaille.

Un super triathlon, un grand merci à l’équipe organisatrice d’avoir reconnu ce flottement. Même si, affichés 13e aux résultats, nous paressons sur le Net en 22e positionRRR. Encore un problème informatique sûrement…

Marie-Pierre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.