Tout Rennes court par Jean Baptiste

Ce dimanche 10 octobre avait lieu à Rennes le 10 kms Crédit Mutuel de Bretagne labellisé FFA National, organisé par l’association « Tout Rennes court ». Pour son 40ème anniversaire les organisateurs ont décidé de modifier l’épreuve en raison des contraintes sanitaires (départs par vagues successives toutes les vingt minutes, deux boucles de 5 kms à effectuer, pas de ravitaillements ni de village à l’arrivée).

Je prends la route de bon matin dans un épais brouillard un peu fatigué d’un gros rhume dans la semaine qui s’est transformé en sinusite. Une fois le Couesnon passé me voilà arrivé en terres bretonnes, le soleil commence tout juste à percer quand j’arrive à Rennes pour illuminer le Stade Rennais ou plutôt le Roazhon Park !

Avec une dizaine de courses organisées dans la journée, les places sont rares. Après avoir récupéré mon bracelet pour accéder à la course (Pass sanitaire obligatoire) je pars faire quelques foulées dans cette belle ville en guise d’échauffement, il y a des coureurs partout ! Une vraie fête populaire accessible à toutes et tous et qui plus est gratuite.

Le départ est prévu à 10h50 pour les dossards rouges, le coup de pistolet retentit et s’est au ralenti que je franchis la ligne de départ. Il faudra slalomer et freiner pendant un petit kilomètre avant de pouvoir accélérer et trouver l’allure prévue. L’ambiance est festive avec des groupes de musique tout le long du parcours, je les remercie au passage et j’avoue qu’un certain duo caisse claire/biniou sonnait vraiment bien et donnait de l’énergie.

Le parcours est très agréable avec des lieux emblématiques de la ville en toile de fond (Place de Bretagne, Place de la mairie, Place du Parlement de Bretagne, Place de la République, les quais, et l’arrivée Esplanade Général de Gaulle).

Tout va bien jusqu’au 6ème kilomètre, les sensations sont bonnes mais il faut ralentir à nouveau pour se frayer un passage et doubler les coureurs de la vague partie derrière la nôtre. Les derniers kilomètres sont plus difficiles et je suis incapable d’accélérer entre mon cerveau qui me dit d’aller plus vite et mes jambes qui seraient plutôt partantes pour une visite tranquille du vieux Rennes, fatiguées par les nombreuses relances et changements de rythme… Je me surprends pourtant à pouvoir accélérer à l’approche de la ligne d’arrivée, chose que je n’avais jamais réussi à faire en fin de course.

Il m’aura fallu 48’14’’ pour venir à bout de ce 10 kms, très content car je bats mon record personnel qui était de 49’22’’ (1136ème sur 3217 participants et 142ème sur 281 Master2H).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.