Triatbreizh 2021 Half Ironman

Yann enchaîne les Tri et nous livre son dernier CR

Grosse organisation pour ce Triatbreizh avec aux manettes Sylvain Sudrie (un ancien triathlète pro), qui visiblement s’est reconverti dans la vente de voitures japonaises (Honda, le sponsor principal de l’épreuve) : DJ, speaker pro, tapis rouge à l’arrivée, on retrouve les codes des gros labels (Ironman, Challenge, l’inscription un peu moins chère, mais 139 euros tout de même..).

Météo de Toussaint le samedi pour déposer le vélo la veille du départ (encore un signe des « grosses orga »), je croise des triathlètes des 4 coins de la France, et même quelques étrangers, anglais, allemand, le couple qui fait la queue devant moi pour retirer leurs dossards vient du Kenya !

Des bretons aussi, quand  même vu que demain sera attribué le titre de champion de Bretagne Longue Distance. 400 Individuels et 200 relais, ça fait un gros parc ! 100 dossards supplémentaires ont été mis en vente et sont partis comme des petits pains, vu toutes les épreuves annulées ces derniers temps avec la crise sanitaire.

On s’était donné rendez-vous avec Mathilde ce samedi mais elle ne pourra pas participer finalement pour son 1er Half, dommage ! Pas de remboursement ou de report à l’année suivante, les boules !

Je mets une bâche sur mon vélo pour le protéger du crachin breton, peine perdue, il est déjà trempé, comme moi..

A ce moment du week-end j’aurais bien laissé ma place à quelqu’un d’autre pour participer à cette épreuve, mais j’ai déjà joué un Joker à La Ferté (DNS) et perdu quelques membres de mon fan club, il va falloir assurer coûte que coûte pour être sur la ligne de départ demain matin..

Surtout que les triathlètes que j’ai pu croisé au retrait des dossards ne sont pas venus pour acheter du terrain… mais pour en découdre, va y avoir du sport !

Coup d’œil sur le Blavet où nous allons nager demain, il y a un courant de dingue avec la flotte qui est tombé toute la journée, or le parcours consiste à faire un Aller/retour, ça veut dire une nat à contre courant au retour..

Retour à l’appart situé à Guidel Plages, à 30 km de Inzinzac Lochrist, lieu du départ (c’est tout ce que j’ai trouvé 1 mois avant le Triatbreizh).

Durant le week-end, Corinne aura fait 6 fois l’aller/retour entre appart et Départ du Triatbreizh (merci à elle et aux enfants de m’avoir suivi dans cette galère, enfin pour l’instant..), en prenant à chaque fois une route différente, le pire étant de passer par Hennebont centre un samedi soir..

Bref, bonne nouvelle ce dimanche matin, il ne pleut plus ! Dans le parc, je croise 2 ou 3 triathlètes de la Manche, même si je suis le seul Coutançais, on se sent moins seul. Je cherche une pompe pour gonfler mes boyaux, je trouve pas, tant pis, j’ai gonflé hier à 8 bars, il doit bien en rester 5 ou 6 (bars)..

Briefing, on nous annonce des endroits dangereux sur la route à vélo suite aux inondations, pas rassurant..Par contre, pas de courant dans le Blavet.

8h30 départ des filles dans le Blavet à 21°C, 8h40, c’est notre tour, baston sur 500m, je longe la berge, après 1km, demi tour, je longe la berge opposée, au moins le repérage est pas compliquée comme « Le tour du Roc »..(clin d’œil à Olivier).

À force de longer la berge je touche des souches d’arbres sous l’eau, c’est pas le moment de s’embrocher sur une branche, je me recentre..Sortie de l’eau : j’ai fait 2 km (2032 m exactement), un peu plus que prévu, la même moyenne que St Malo et Feins mes 2 derniers Tri M et S : quelque soit la longueur, je nage à la même « vitesse »(ou lenteur) : 1’48/100m..

Départ du vélo et tout de suite des toboggans dans les bois, ça monte, ça descend, mes sensations ne sont pas super bonnes. J’ai mis mes manchons aux mollets en prévention des crampes, et ça me chatouille déjà..je ralentis. Ma roue arrière fait clac, clac, bizarre, sans doute le crachin de cette nuit..

Enfin quelques lignes droites pour mouliner et prendre un peu de vitesse mais le vent se lève, il est de face..

La circulation n’est pas fermée sur 90 bornes, faut pas rêver, mais pas beaucoup de voitures ce dimanche matin dans la campagne, à part un rond-point où un automobiliste ne veut pas me laisser passer, le signaleur n’a eu le temps (ou l’autorité) de le bloquer..

Un virage avec des graviers casse-gueule, ça passe..

Au fil des km, ça va mieux, le bruit de la roue à disparu et les chatouilles aussi.

Avant l’arrivée, c’est reparti pour des bosses enchaînées les unes après les autres..

Pose du vélo après 2h29 avec près de 1000 m de D+, la région de Plouay où se sont déjà déroulés les championnats du monde de cyclisme est bien vallonnée..ça fait quand même du 35 km/h de moyenne, j’ai limité la casse.

Départ pour la CAP, parcours sur le chemin de halage le long du Blavet, pas de difficultés, 5km Aller/5 km Retour à faire 2 fois et à chaque fois une passerelle d’écluses à passer au dessus du Blavet, sympa..

A peine 300 mètres parcourus et Pacôme Thibault Lopez (futur vainqueur) m’enrhume, il entame son 2e tour (ça veut dire qu’il a déjà fait 10 kil de CAP) je suis à 13 km/h, il est à 18, facile, ne pas se démoraliser..pas de crampes pour l’instant, ravito tous les 3km, je m’hydrate bien, merci les bénévoles, rien à dire sur l’organisation globale..(à part l’absence de toilettes sur le site, toujours à cause de ce fichu COVID..)

Je prends un rythme régulier à 4’30 au km pour essayer de le tenir le plus longtemps possible. J’ai serré mes lacets un peu vite et mes talons d’Achille frottent un peu à chaque foulée, je continue malgré la douleur. Finalement, je tiens la cadence jusqu’à l’arrivé (1h33), même si je n’ai plus de talons d’Achille, si quelqu’un a ça en magasin pour le prochain (pas Antho je crois..) je prends..

4h44 au total, je suis content de ma course, j’ai passée une belle journée, ça rattrape le reste du week-end, pas si galère que ça ..

Je peux savourer ma bière spéciale brassée à l’occasion du Triatbreizh 2021 avec une crêpe bretonne, et ça y en a pas sur label Ironman..

Voici le teaser de l’épreuve

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.