Triathlon de Caen : 3 équipes alignées !

Ce n’est pas souvent qu’on se réunisse autant pour une épreuve. Pour le triathlon de Caen, vous avez le droit a 2 compte rendus. Merci aux écrivains du jour, Christelle et Olivier.

Voici celui de Christelle pour l’équipe fille,

En quelques mots, avec ma petite expérience de triathlète, un triathlon en solo c’est super mais un triathlon en équipe, c’est super GENIAL!
Nous étions 3 au lieu de 5, Véro, Isa(de St Lô Tri) et moi : la « team Calvi » (rien à voir avec la Corse juste avec nos initiales). Départ prévu à 14h37, la 6ème équipe sur 80 autant dire qu’on est dans la catégorie des « loosers ».
L’eau est froide et sale mais il faut y aller. Véro part en tête, la mission d’Isa et moi : suivre le bonnet rose (Véro), on s’accroche et on boucle notre première épreuve. La transition est longue et pénible, il faut courir pieds nus dans l’herbe au moins 700 m.
On attaque le vélo, c’est Isa qui part en premier et qui nous emmène, Véro prend plusieurs relais, moi, deux ou trois, mais je ne lâche rien et on termine nos 20 km de vélo en 40 min (30 km/h de moyenne, je crois que ça ne m’est jamais arrivé !).
Après une deuxième longue transition (il faut courir avec le vélo cette fois), on attaque la course à pied. Le premier kilomètre est difficile, il faut trouver son souffle et son rythme. Isa souffre un peu, elle a tout donné à vélo mais on est une vraie équipe alors on s’aide, on s’encourage et on garde la motivation. Finalement, nous mettons 25 minutes à parcourir nos 5 km et nous terminons ce triathlon en 1h26 min dans une ambiance très sympa et sous le soleil.
On entend vaguement que les deux premières équipes féminines sont Le Havre et Caen en 1h15 et 1h19 donc largement devant nous. Nous repartons très fières de notre performance et heureuses de ce moment de partage.
Nous sommes sur le chemin du retour lorsqu’on nous appelle pour la 3ème place, pas de photo de podium, dommage, mais encore plus l’envie de relever le défi l’année prochaine.
Merci à mes super coéquipières et un grand bravo aux deux équipes de garçons qui ont tout déchiré !

Celui d’Olivier, pour une des équipes garçon. L’autre équipe ayant préféré de tout donner sur l’épreuve, nous le lirons avec attention.

Quand une semaine avant tu sais que tu vas galérer à suivre.
Tu sais que tes collègues d ‘équipe sont vraiment au dessus de ton niveau, et que t’as pas envie d’être un boulet pour eux…
Une seule solution débrancher le cerveau et rester à fond jusqu’à l’arche d’arrivée.

Arrivé à Caen je retrouve petit à petit les copains (et copines) de club. Yann et David mes collègues d’un jour me mettent à l’aise, l’équipe 2 part 1min 30 avant nous, on va les reprendre…
Le parc à vélo est vraiment grand. On installe nos montures et prépare nos transitions, puis une fois sorti on sait que l’on ne va pas revenir avant 2h au moins.
Le départ est retardé d’une demie heure! On a du temps libre pour regarder et encourager les filles qui partaient dans les premières équipes.
Puis échauffement cool la pression monte petit à petit. On encourage les filles que donnent tout sur la course à pied.
On retrouve nos collègues de l’équipe 2 chacun se prépare et chambre les autres… Vincent n’est pas en reste( ça me détend un peu merci Vincent!), moi je me dit que je n’ai pas le droit de merder car Yann et David ne sont pas venus pour chercher des champignons visiblement.
L’équipe2 part pour les 750 m de natation… dans 1min 30 ce sera à nous! On se jette à l’eau.
Comme prévu David part devant avec Yann on essai de ne pas le laisser partir trop loin, moi après un départ correct pour moi je me défonce pour recoller à Yann et reste dans ses pieds presque jusqu’au bout de la natation.
Sorti de l’eau en un peu plus de 13min j’éclate mon meilleur chrono sur la distance de plus de 3 min… Je ne suis toujours pas un poisson mais au moins je ne les ai pas trop pénalisé jusque là. En courant le long du parc on voit l’équipe 2 qui est encore dans le parc, on risque bien de les reprendre en vélo comme prévu par mes poissons pilotes….
Transition express (dommage qu’il n’y ait pas des compétitions que de transition c’est là ou je suis le meilleur…) on se regroupe et prend le départ de la partie cycliste.
ça va faire mal…. mes 2 collègues doivent avoir 3 poumons… moi je suis comme un hareng sur l’étalage bouche grande ouverte…et malgré tout je peine à les rejoindre, une fois recollé ils mettent en route et la consigne est claire: Olivier tu reste dans les roues à l’abri!!!
Oui les gars je reste dans les roues!!! Mais ce n’est pas pour être obéissant c’est juste que déjà pour suivre je suis à bloc… Et à chaque demi tour je me met minable pour les rejoindre au plus vite et ne pas leur faire perdre trop de temps…On reprend l’équipe 2 et on essai de mettre du temps entre eux et nous (Charles à pied pourrait nous faire mal…) On finit par faire un mano à mano avec l’équipe de Flers la Ferté Massé se passant à tour de rôle…
Puis départ pour la course à pied, (je suis rassuré d’avoir limité les dégâts sans leur avoir fait perdre trop de temps en vélo) dès les premières foulées je sens que j’ai pas les canes et que j’ai du perdre un poumon en vélo…
Du coup ma stratégie sera claire m’accrocher le plus possible sans me mettre complétement dans le violet (le rouge j’y suis depuis un moment…) et faire un gros dernier 500m m’arracher jusqu’au bout quitte a finir HS 1m derrière la ligne. fin du 1er tour à pied David mène toujours le rythme avec Yann, mais ce dernier rate le collier permettant de s’assurer que l’on a bien fait les 2 tours du coup je le recolle mais il redémarre sur les chapeaux de roues… et moi je crois que j’ai perdu la moitié de mon dernier poumon…Le ventilateur à fond je galère et les vois parti petit à petit… arrive les 500 derniers mètres je m’arrache jusqu’à la ligne… je rejoins les gars qui ont levés le pied pour franchir la ligne ensemble…
Bilan 1h 11 et des secondes j’améliore mon meilleur temps sur la distance de 17 min!! On finit 8ème équipe et 2ème équipe vétéran pas mal pour 2 athlètes et un boulet!!!

MERCI beaucoup à Yann et David pour cette aventure encore désolé de ne pas avoir pu aller plus vite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.