Yann et David a Bretteville sur Ay

Ci-dessous le CR de Yann :

Partis sur notre lancée, David et moi nous rendons à Bretteville Sur Ay ce dimanche 30 juillet pour les foulées Brettevillaise, une couse à pied de 9 km. Sur place, nous devons retrouver Pierre pour jouer le classement par équipe (3 minimum) mais il n’est pas là. Il faut dire que cette nuit il y a eu tempête. Au départ, le ciel est dégagé, le soleil est bien là, et le vent aussi. Sur la ligne, il y a quelques coureurs connus, faudra pas essayer de les suivre. Le départ a lieu sur la plage, sous les applaudissements nourris d’une foule venue nombreuse et en liesse (faudra penser à construire un Stadium à Bretteville sur Ay, nul doute qu’un gros sponsor sera prêt à investir pour lui donner son nom, il y a plein de champs disponibles..).

Un petit tour et 2 grands tours avec à chaque fois l’aller sur la plage et le retour par les chemins

et à chaque fois une remontée de cale avec du sable mou dans les traces des roues de tracteurs, ça use. D’autant que le vent venu de la mer est toujours bien présent.

Parti prudemment, j’ai David en ligne de mire dans le dernier tour, David qui commence à mollir mais il fini quand même 2 places devant moi (19e et 21e).

Une petite épreuve sympatoche avec des bénévoles au petit soin, on ne regrette pas d’être venu, surtout qu’il y avait trop de vent pour mettre un vélo sur la route en ce début de matinée !

L’occasion de montrer encore une fois nos nouvelles tenues pour mettre en évidence nos sponsors, si avec ça il ne se vend pas plus de motoculteurs, de vélos, de motos et d’entretiens de chaudières dans le 50 !!!!

Pour les photos, notre fan club ne nous ayant pas suivi à cause la météo, nous attendons les photos du site « normandiecourseapied ». On s’est dit aussi avec David qu’on allait pas faire une Nième photo en buvant notre (nos) bière(s) de récupération, les lecteurs de la Manche libre vont finir par croire que les triathlètes sont tous alcooliques ou qu’ils font du sport pour pouvoir picoler après.

A bientôt pour de nouvelles aventures triathlètiques et houblonnesques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.