Duathlon de Saint Pierre de Semilly – dimanche 22 juin 2014

Dimanche dernier avait lieu le duathlon de Saint Pierre de Semilly sur un parcours difficile et sous un soleil de plomb. David et Didier s’étaient présentés pour représenter les couleurs du club et bien leur en a pris puisqu’ils terminent tout les deux à une bonne place :
7ème en 1h48’ pour David qui réalise une course régulière et 12ème en 1h53′ pour Didier
Le classement ici : Classement_Individuels_2014

Saint Aubin du Cormier: tri L

 

Après avoir débuté la saison au Val Saint Père le 18 mai dernier, les triathlètes adeptes de la longue distance s’étaient donné rendez-vous à Saint Aubin du Cormier (35) pour lancer leur saison.L’épreuve comportait 1,9 km de natation, un parcours exigeant selon Laurent (et Nilda…) de 90 km de vélo et 21 km course à pied très agréable en sous bois (et une côte bitumée pour Nilda…) . S’ils étaient peu nombreux en individuel, deux relais, un féminin composé de Sarah Vivien ( en nageuse expérimentée) , Nilda Tapin (en cycliste sur le plat et piétonne en côte!) et Cécile Allorent-Brionne (en voltigeuse) et un autre masculin avec Pierre Quintin (dans l’eau) , Didier Flaux (sur deux roues) et Anthony Barbedette (sur deux jambes) avaient décidé de partager leurs efforts en équipe. Des efforts payants puisque ces deux relais ont terminé premier de leur catégorie.

De leur coté, Frédéric Auvray termine en 4h49 à une belle 22ème place (il monte en puissance le bougre !), Laurent Pérez est un peu plus loin en 5h29 après une course à pied plus difficile où il a pris le temps nécessaire et même en peu plus pour profiter pleinement du soleil et de la beauté du site, Max n’a pu quant à lui terminer la partie vélo en raison de problème de dos et s’est résolu à l’abandon.

Tous ont pu préparer dans les meilleures conditions leur prochain rendez-vous, dans un mois, à Sizun (29) pour une épreuve dont le format sera le même.

les photos ici

les résultats là  : 20140524031911-Triathlon_L_Individuel

Triathlon M de Guidel Plage : dimanche 27 avril

OLYMPUS DIGITAL CAMERACertains sont pressés que la saison de triathlon commence enfin ;  David est de ceux là d’autant qu’il n’a pas fait d’épreuve depuis plusieurs années. C’est donc chose faite depuis ce week-end pour un  triathlon printanier. Mais attention ! en triathlon et en avril …
Merci pour son récit :
“Je reviens de bretagne où j’ai participé au premier triathlon de Guidel organisé par la Wap pro team. Une épreuve dure mais dans un cadre sympa.
La natation s’effectue dans l’anse juste avant le port du Pouldu à l’embouchure de la Laïta. Le circuit vélo réalise un huit entre routes côtières exposées au vent (et du vent y a eu!!!) et chemins bitumés dans les terres (pas trop de rendement sur ces portions…) dans les environs de Guidel. On termine par deux AR à pieds le long des dunes face à la mer.
Je réalise une jolie natation, un “petit” 1500m en 22’. Je passe un temps fou à retirer ma combinaison (et oui, plus l’habitude…) donc 1’45’’ de transition. Puis, je m’élance motivé comme jamais sur mon beau vélo…Et là, Km 20 dans un rond-point…la roue avant glisse et le triathlète se retrouve sous sa monture…2’ de pause, le temps de faire un bilan et je repars, un peu moins véloce tout de même…Je termine le vélo comme je peux sous un vent de folie et sur une jambe. A pied, je fais avec ce qui reste de motivation et d’énergie: 45’.
Au final, je termine 89ème en 2h28’ sur 160.
Bilan: une course pour les costauds mais intéressante à faire. Une hanche tuméfiée et un casque neuf à acheter… “

Trail d’Athis de l’Orne (30 km), dimanche 27 avril

Anthony était le seul représentant coutançais pour cette épreuve sérieuse ; il nous livre le résumé de sa première participation ; bravo à lui.
“C’était une découverte pour moi, que d’aller trainer les pompes dans ce coin de la Normandie. Départ de la course à 13h, sous une pluie fine mais persistante… très persistante, se transformant par moment par de bonnes grosses averses. Inutile de vous dire que le terrain était gras, collant, déchaussant à souhait. Les 6-7 premiers kilomètres sont assez roulants. Le speaker nous avait prévenu, gardez en sous la semelle… ca tombe bien, y’a plus d’un coureur qui en ont laissé des semelles dans la gadoue ! Je n’ai pas eu ce genre de problème (ouf). Donc, après un départ roulant, les premières difficultés apparaissent avec de l’escalade… euh pardon, une cote à la verticale. Le bon coté de cette marche forcée, c’est la possibilité d’admirer le paysage (gris, éclaircies, verdures, vallées). Entre le 10 et le 20e, nous avions prévu de souffrir… le profil était affiché au retrait des dossard, et on a vu un trou énorme avec une cote énorme derrière. Tout c’est bien passée, en levant le pied. Entre le 20 et le 30, de la flotte pour changer, et encore des singles dans les sous bois, c’était très plaisants, même si j’étais content de voir le compteur s’approcher des 30 kms.
Les derniers kilomètres étaient moins fun, puisque c’était les mêmes chemins qu’au départ. Alors autant au départ, on était sur du roulant, autant à l’arrivée, une étrange sensation de montée boueuses m’occupait l’esprit et les jambes.
Content d’en finir en 3h09 de course pour un classement 54/147.

C’est un trail à faire, l’équipe organisatrice est sympathique, les bénévoles tout autant, et le coin est magnifique. Le prochain qui me dit que la Normandie est plate… D+ 800m

PS : j’avais le maillot du club sous la veste… sisi, j’ai même fais un strip à l’arrivée pour que le speaker puisse voir mon dossard, mais surtout le maillot !”

ça à l'air humide
ça à l’air humide

 

week end du 5 & 6 avril : stage

Heureusement que Cécile sauve l'honneur des dames pour cette première épreuve
Heureusement que Cécile sauve l’honneur des dames pour cette première épreuve

 

le peloton au départ de la course à pied
le peloton au départ de la course à pied

 

Le président a besoin d'un petit remontant après le jardinage dans la pampa saint sauveraise.
Le président a besoin d’un petit remontant après le jardinage dans la pampa saint sauveraise.

 

 

 

 

 

 

 

Ce week end a eu lieu le traditionnel stage du club ; initialement programmé à une date ultérieure celui ci a du être déplacé mais il n’a pas freiné les ardeurs des membres du club qui se sont retrouvés nombreux pour ce samedi – dimanche sportif. Au programme :

Samedi : un enchaînement avec vélo  tout d’abord ( 2 parcours de 66 et 45 km)  à partir du parc des sports de Coutances. Les mulasses sont toujours présents et les nouveaux ex ou ex nouveau ont montré qu’ils étaient en forme en ce début avril … ça promet pour la suite. Après ce hors d’oeuvre costaud une course à pied de 45 min autour du parc des sports à achevé le travail de ceux qui n’étaient pas encore fatigués.

Samedi soir : à peine le temps de prendre la douche que rendez vous était pris chez Laurent pour une course d’orientation nocturne de 12 km avec 15 balises à trouver (ou à atteindre c’est selon) . Les triathlètes se sont fait dammer le pion par les Tijeunes Léa et J Baptiste qui sont les seuls à être rentrés avant minuit ; comme quoi le cerveau est toujours supérieur au reste … bon d’accord ils n’avaient qu’ 1 min d’avance sur  l’équipe “des Nils” et 3 sur celle des “Pockets Models” (on vous laisse deviner qui se cachent derrière ces pseudos)

Dimanche matin : après une courte nuit un Bike&Run de 1h30 autour de Saint Sauveur. On a bien fait de discuter avant le départ parce qu’après… ce n’était plus vraiment possible.

Bravo à tous et à l’année prochaine, mais attention au vieux proverbe triathlonnien coutançais.  Qui va bien avril, peut en juin et en course se raper le nombril ! avis aux nouveaux…

Urban trail de Saint Lô

Pendant que certains se dorent la pilule en vacances, d’autres courent en ville.  Dimanche 2 mars dernier se déroulait le premier Urban Trail de Saint Lô.

Compte rendu d’Anthony :

1ere édition du Trail Urbain de Saint Lô. Deux distances, le 15 ou le 30. D’après les commentaires, le 15 mérite bien le nom de Trail urbain. Pas mal de ville, d’escaliers (à monter ou à descendre). Le 30, lui l’était un peu moins.
Après une première partie roulante, les choses sérieuses ont commencé après le 15ème avec de belles bosses.

Je suis parti trop vite et je l’ai payé cash sur la fin. J’ai dû gérer pour ne pas rester embourber au propre comme au figuré !
C’est une course à faire même en connaissant le coin.

Bilan : 30,8 km en 2h35 (2h34 à la montre). Classement 27/95.

Trails d’Isigny sur mer

Dimanche 23 février

Six représentants du club on fait le déplacement sur les courses nature d’Isigny sur mer. Température et météo clémente en ce dimanche. Richard,  Christelle, Fabrice, David et Sébastien tous venus tester le résultat de leurs entrainements assidus se sont alignés sur le 10,5 km tandis qu’Anthony affiche déja sa forme en choisissant le 17 km. C’est beau la motivation du début de saison !

les résultats maison

Sur le 10.5km

Sébastien 9ème et 3ème V1 en 40’16”, David 27ème en 44’22”, Fabrice 38ème en 46’06” après avoir joué à l’intox avec Richard 64ème en 50’02”, puis Christelle 119′ème56’50”

Sur le 17km5

Antony termine 72ème en 1h21’40”

Pour les résultats des autres c’est ici

 

les gagnants sont nombreux
les gagnants sont nombreux

20140223_095419

10 km de Betton

Première de l’année pour le club : Didier, Fabrice et Max s’étaient chargés de le représenter. Les intempéries ayant eu raison du chemin de halage (innondé) le parcours a dû être modifié : toujours 10 km mais un peu plus accidenté. A l’arrivée Didier termine en 39’11”, 128 ème et 10ème V2,  max est 40 secondes derrière, 174ème et 14ème V2 et Fafa termine 400ème  en 43’24” ; pas mal sur 1600 partants.

Tous les résultats ici

... qui vise sa trajectoire
… qui vise sa trajectoire


Fafa

1 minute avant de passer sous l'arche, c'est long !
1 minute avant de passer sous l’arche, c’est long !